Comment installer un coffre-fort ?

C’est une bonne affaire de pouvoir protéger nos biens de valeur dans un endroit sûr mais encore faut-il le faire correctement. Pour une protection optimale, il y a des règles à respecter qui sont spécifiques au type de coffre-fort :

Coffre-fort posé ou scellé

On peut fixer ce type de caisse métallique de différentes façons : soit en le fixant sur un meuble, soit sur la paroi d’un mur ou carrément au sol.

Pour les travaux de fixation, il est nécessaire de s’acquérir d’un coffre-fort, des chevilles de fixation, des tiges filetées à écrous, un niveau à bulle, une perceuse, une clé à pipe, un crayon et un mètre.

Après avoir fait vérifié que le coffre-fort fonctionne correctement, il faut commencer par tracer les repères de fixation sur la surface du meuble ou sur le mur choisi pour y poser la caisse.

Ensuite, il faut percer les trous sur les repères fixés auparavant et y insérer les chevilles puis positionner tout en suivant les tiges filetées au mur. Cette étape est cruciale pour s’assurer de la robustesse de la fixation.

Enfin, la dernière étape consiste ajuster le coffre sur les tiges, visser les écrous sur les tiges en passant par l’intérieur du coffre. Il faut s’assurer que tous ces éléments sont serrés l’un à l’autre au maximum pour d’avantage de sécurité.

Coffre-fort encastré

Ce type de coffre-fort est plus sécurisant du fait qu’il soit dissimulé dans un mur ou dans le sol. Son installation est un peu compliquée et nécessite le recours aux services d’un maçon. Ce dernier aura besoin d’un coffre-fort encastrable, des crochets d’ancrage, un mortier, des planches de coffrage, des cales en bois, un meuleuse d’angle, un perforateur avec un foret béton, un niveau à bulle, une clé à pipe, une massette, un burin, une truelle classique, un cutter, un mètre, un crayon et un truelle langue de chat.

Après avoir choisi l’emplacement du coffre, qui doit impérativement être loin des câbles électriques et des canalisations d’eau, il faut s’assurer que le mur choisi est épais et solide avec une largeur qui doit être d’environ 10 cm de plus que celle du coffre.

Ensuite, une fois les repères tracés, il faut commencer par percer les quatre coins. Après avoir préparé la place du coffre, il est important d’entourer sa face d’un film plastique en guise de protection contre les rayures lors de l’emplacement de la caisse à l’aide des cales en bois.

Puis avec un mortier, il faut combler les espaces autour du trou. Lorsque ce dernier est sec, il faut éliminer le film en plastique posé auparavant sur la face avant du coffre.

Pour se débarrasser de toute trace d’humidité du mortier et d’assurer que l’intérieur ait séché correctement, il faut laisser la porte du coffre-fort ouverte pendant au moins cinq jours puis entamer la finition en installant un cadre devant la caisse installée afin de la dissimuler.

Comment choisir l’emplacement d’un coffre-fort ?

Pour réussir le choix d’un coffre-fort, il est nécessaire de s’assurer de l’endroit où vous désirez le mettre. Il faut donc, pendant l’achat de votre équipement, prendre en considération sa taille, son poids, l’usage que vous désirez en faire et la qualité du support que vous allez utiliser.

En général, il est déconseillé de placer votre caisse métallique derrière une télé, un miroir ou un tableau. Les cloisons composées de matériaux fragiles, les pièces humides qui pourraient nuire au bon fonctionnement des coffres électroniques ou encore un plancher chauffant, ne sont également pas le bon endroit pour l’emplacement d’un coffre-fort.

La fréquence de l’usage du coffre est aussi un critère pour le choix de son emplacement. En effet, si vous l’utilisez fréquemment, il faut alors choisir une pièce principale facilement accessible, en l’occurrence une chambre ou un bureau. Dans le cas contraire, vous pouvez choisir un accès plus compliqué tel qu’un encastrement dans un gros meuble, derrière une armoire ou dans un endroit relativement inaccessible.

Laisser une réponse

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici svp